Les Fatigues chroniques, difficultés respiratoires, douleurs musculaires au décours d'une infection à COVID ou d'une injection à ARNm anti-COVID, fibromyalgies, suites de Lyme, maladies auto-immunes, suivi de cancer  :

L'apport d'un travail sur l'axe énergétique, ostéopathique et micro-nutritionnel est extrêment intéressant et complémentaire des approches traditionnelles.

Toutes les tendinites (épaules, coudes, poignets, hanches, genoux, chevilles...) :

Le traitement des tendinites (en dehors de causes très particulières qui relèvent de la chirurgie) consiste à remettre les segments osseux dans l'axe, rendant au tendon sa course physiologique : tension moindre, les lésions tendineuses se cicatrisent et la douleur cesse progressivement.

Les Douleurs Cervicales ou Lombaires récidivantes, les "sciatiques", les Douleurs entre les omoplates, les Douleurs intercostales :

Leur origine est dans la majorité des cas, une sur-sollicitation musculo-tendineuse de ces zones, en compensation de blocages ostéo-articulaires périphériques ou sur l'axe crânio-sacré ou encore viscéraux et/ou psychiques, suite à des traumatismes directs ou indirects, des cicatrices dans les fascias (tissu conjonctif) d'interventions chirurgicales, l'empreinte tissulaire de chocs émotionnels anciens ou chroniques (stress..) : en levant ces restrictions de mobilité, le système retrouve une harmonie, un équilibre, les douleurs se calment.


Les Migraines, Maux de tête, Céphalées, certains Vertiges :

Leur traitement sera spécifique : ostéopathie crânienne et notamment crânio-sacrée (ensemble de l'axe duremérien, depuis le crâne, l'axe vertébral et le bassin ), sans oublier, bien sûr, l'aspect psycho-émotionnel....

Les douleurs abdomino-pelviennes :  l'ostéopathie viscérale spécifique associée à la micro-nutrition répond parfaitement à ces douleurs dites « fonctionnelles » car sans cause organique retrouvée par les différents examens réalisés (échographie, scanner, irm,fibroscopies..).

Les cystites à répétition, certaines difficultés dans les relations sexuelles, la  colopathie fonctionnelle, les crises de "colite"..

Les Syndromes Pré-Menstruels, L'Endométriose, Le SOPK, les troubles de la pré-Ménopause et de la Ménopause... par une aide à la détente des fascias, un rééquilibrage hormonal par la macro et micro-nutrition.

La fatigue intense et/ou douleurs articulaires multiples sans diagnostic ni réponse médicale satisfaisante...

Les troubles du sommeil, les troubles de l'humeur, dépression, burn-out, Les difficultés à surmonter un traumatisme émotionnel, une agression, un deuil : par un travail d'aide à l'ancrage,  au retour aux sensations corporelles, à la reliance aux éléments, à la détente du mental, correction de certains déficit en neuro-transmetteurs, fatigue surrénalienne, aide par phyto-thérapie, olfacto...

Femmes enceintes avant/pendant/après :  pour préparer le corps à la gestation, aider bébé à  être confortable, limiter les douleurs lombo-sacrées en fin de grossesse et en préparation à l'accouchement ainsi qu'en post-accouchement immédiat afin de récupérer physiquement et psychiquement plus rapidement.    

Les Nourrissons dès les premiers jours de vie :

on corrige les petites dysfonctions crâniennes liées au passage de la filière génitale ou tout simplement pour aider bébé à surmonter le stress de la sortie et tous les "petits maux" pour lesquels bien souvent la réponse n'est pas satisfaisante..( bébé un peu trop « tonique », difficultés à téter, reflux, pleurs fréquents, troubles du sommeil, coliques...) 

Sphère orthodontique / stomatologie (appareils dentaires) :

l'ostéopathie crânienne régulière permet d'accélérer la correction dentaire et améliore sa tolérance crânienne. Les douleurs et blocages des articulations temporo-mandibulaires (ATM) peuvent également être améliorées, en collaboration avec le dentiste.

Prévention de blessures, entretien chez le Sportif ou réharmonisation musculo-squelettique et crânio-sacrée après un traumatisme : indispensable après une entorse de cheville ou du genou (dès que la zone est un peu moins douloureuse au toucher).

Douleurs rhumatismales et/ou arthrosiques de la personne âgée : L'ostéopathie va permettre de redonner des degrés de liberté et d'indolence. Chaque journée sans marche, c'est un peu plus de fonte musculaire et une récupération difficile : ici l'ostéopathie a toute sa place, afin d'optimiser le travail du kinésithérapeute.

  • En entretien, deux séances / an pour tous.